AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Par Shoosoka] Pélerinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amara - Admin



Féminin Nombre de messages : 363
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: [Par Shoosoka] Pélerinage   Ven 15 Sep - 20:27

Chapitre I: Préparatifs



Voilà quelques temps que je me sens mal, qu'à mon réveil, je ne sais pas quoi faire.

Alors je prends ma pioche et je parcours quelques mines d'un pas las, ne disputant pas le minerai aux autres mineurs encore dans leur prime jeunesse, galoppant d'une salle à l'autre, d'une grotte à l'autre afin de retirer à la terre ses richesses.

Je reste donc dans une salle à regarder les murs vidés et à songer.

Je pense qu'il va bientôt être temps pour moi de prendre seul la route et de voyager un peu. J'ai quelques idées sur les endroits où me rendre. Ce voyage me permettra à la fois de réfléchir et de redécouvrir le monde et moi-même. Peut-être de récupérer une estime que j'ai perdu.

Je ne pense pas être joignable durant ce périple même si la voix de la guilde sera toujours présente à mes oreilles et portera surement mes paroles à vous.

Cependant un tel périple demande des préparations. Tout d'abord j'aimerais finir de m'équiper et de m'entraîner car un tel voyage peut se révéler très dangereux. Nul ne sait où me mèneront mes pas au détour d'un chemin.
J'espère avoir la patience nécessaire mais je risque bien de ne partir qu'à moitié préparé.

Je pense également qu'un bon bâton me sera nécessaire pour la marche. Je ne pense pas partir avec un sac trop chargé mais les longues marches se révèlent plus aisées avec un bon bâton. Et je suis certain que mon sac s'allourdira avec le temps. Quoique...

Quoiqu'il advienne je ne manquerai pas de vous tenir informé.


Dernière édition par le Ven 15 Sep - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara - Admin



Féminin Nombre de messages : 363
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: [Par Shoosoka] Pélerinage   Ven 15 Sep - 20:28

Chapitre II-En route pour la première étape!



Aujourd'hui a vu sonner l'heure du départ !!!

Tadadam!!!

J'ai fini mes préparatifs et même si je suis loin d'être aussi préparé que je l'eus voulu, je ne peux retarder plus longtemps cette épreuve. Je suis allé dire au revoir à ma femme ainsi qu'aux élèves qui étaient présents à ses côtés, ma petite-fille Rifyfy, Nala-Eden et Eindra et enfin à ma fille la protectrice Laurier qui m'avait quelques heures auparavant sculpté un magnifique bâton.
[HRP]j'ai oublié de screener les au-revoir tellement c'était émouvant... Chérie si tu y as pensé...[/HRP]

Me voilà donc devant les portes de notre belle cité. C'est un voyage sans retour magique possible.

Alors que je m'apprêtais à prendre la route en direction d'Amakna, je fus interpelé par un vieillard. Enfin, je dis vieillard mais l'énutrof qui se trouvait devant moi était en réalité bien plus jeune que moi. Il me demanda alors poliment si je pouvais l'aider à chasser. Aussi me dis-je que c'était là un bon début pour mon pélerinage.

Soyez généreux et Enutrof vous le rendra!


Je l'aidais donc à cueillir quelques variétés de plantes et de champignons dans la joie et la bonne humeur. Il me demanda queqlues conseils quand à son futur équipement de chasse, et je partageais mon faible savoir avoir lui.

Après quelques cueillettes, il décida qu'il était temps pour lui de partir. Aussi le saluais-je donc, ravi d'avoir pu l'aider et lui souhaitant une bonne continuation. Et le voilà qui partait déjà, courant vers de nouvelles aventures.

Tous ces combats m'ayant quelque peu fatigué, je décidais de me reposer un peu et surtout de me désaltérer.

L'eau fraîche me fit énormément de bien même si je me renversais la moitié du seau sur la barbe. Couché à l'ombre du puits je me mis donc à réfléchir quant à ma destination. Ce voyage avait pour but de me faire retrouver ma sérénité, mon calme, ma confiance en moi et ma joie de vivre.
En bref, je dois me retrouver et prendre un peu de temps pour réfléchir sur le monde... Mais on ne peut réfléchir comme il faut sans de bonnes conditions.

Certaines images de mon grand-père adoré me revinrent alors en mémoire.

Je le revis, tout de blanc vêtu, s'aprêtant à fondre des pierres brutes en magnifiques pierres précieuses, le visage calme et impassible. Une telle force se dégageait de ces yeux bleus qui me fixaient de derrière ses sourcils broussailleux couleur "neige éclatante sous un ciel d'azur"©.

"Vois-tu, jeune Shoosoka -il m'appelait par mon prénom tout entier-, l'esprit et le corps sont indissociables. Si l'un des deux ne va pas bien, l'autre ira également mal. Le corps se salit, l'esprit s'allourdit et cela influe en mal sur notre perception des choses. Purifie à la fois ton corps et ton esprit et tu remarqueras les merveilles de ce monde même lorsqu'elles sont cachées au plus profond des choses."

Alors qu'il parlait, je l'avais vu s'affairer, utilisant de l'eau que j'avais tiré du puits à sa demande. Ses paroles prirent fin au moment où ses mains cessèrent leur travail.

Et c'est alors qu'il me révéla une magnifique émeraude polie, là où je n'avais vu auparavant qu'une dizaine de grossiers caillous verts.

Voyant mon air ébahi, il continua. Les pierres ne sont qu'une exemple mais tu remarqueras que l'eau sert souvent à révéler ce qui est caché.

Allez maintenant va! Je suis sûr que ta mère a besoin de toi pour préparer le dîner. Et d'un geste il me congédia.

Je sortais de ma rêverie alors que le soleil déclinait. Certes la journée tirait à sa fin et il n'était plus l'heure de se mettre en route. Mais je savais maintenant quelles étaient mes premières destinations.

Tout d'abord je me rendrai sous la cascade des sacrieurs afin de purifier mon corps de cette eau qui, dit-on, permet aux sacrieurs d'endurer les pires souffrances avec le sourire. Une fois cela fait, je pourrai me rendre dans le dojo pandala afin d'y méditer et de purifier mon esprit.

Le voyage sera long, mais il vaudra très certainement le coup d'être vécu. Et dans tous les cas, cela fera une bonne histoire à raconter à mes petits petits enfants un soir d'hiver, au coin d'un feu.


Dernière édition par le Ven 15 Sep - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara - Admin



Féminin Nombre de messages : 363
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: [Par Shoosoka] Pélerinage   Ven 15 Sep - 20:28

Le soleil pointait à peine à l'horizon lorsque je repris mon chemin. Je rejoignais au plus vite la route grossièrement pavée répondant au nom de route de Bonta et la suivant en direction d'Amakna.

Celle-ci était déserte. Rien d'étonnant au vue de l'heure matinale. Je marchais donc, inlassablement, vers mon objectif, adminrant le paysage qui se colorait peu à peu de pourpre et de doré.

Le soleil s'éleva dans le ciel, je marchais toujours, et aucun âme qui vive. Cette route était déserte. Mais où donc était le reste du monde? En train de s'étriper joyeusement sur quelque champ de bataille? Parti à la chasse dans l'espoir fugace de récolter quelque trésor?

Et c'est perdu dans mes pensées que je dépassais la forêt ou j'avais prévu de prendre repos. La nuit était tombée lorsque je m'apercus de mon erreur. Mais je la sentais, assez proche, peut-être à une petite demi-heure de marche. L'odeur doucereuse des hauts pins effleurait mes narines.

Je fis donc demi tour et repris le chemin parcouru. Je remarquais la bifurcation que j'avais manqué alors que le jour déclinait. La lueur de la lune éclairait les trois paneaux.

Pointant derrière moi, le premier indiquait, Brakmar la ville de méchants. Quelques enjambées plus loin et pointant vers le ponant, les lettres gracieuses formaient "Bonta la ville des gentils". Enfin je suivais le dernier sur lequel je pus lire "Amakna, territoire neutre".

Je pénétrais enfin dans la forêt aux arbres immenses. Tout là-haut, dans les frondaisons, caché par l'obscurité et les branches, se situait le village des brigandins.

Je m'écartais dela route pour m'enfoncer dans ce paysage gargantuesque pour découvrir la fraicheur d'un clairière parsemée de clarté lunaire. Enchanté de la vision et exténué, je m'adossais à un rocher accueillant, buvait une gorgée d'eau claire tirée de ma gourde et sombrait dans un sommeil sans rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara - Admin



Féminin Nombre de messages : 363
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: [Par Shoosoka] Pélerinage   Ven 15 Sep - 20:29

Chapitre III-Esprit es-tu là?




Je cheminais donc, l'air guilleret, sautillant de la grâce retrouvée, vers le territoire mercantile des pandas.
Je traversais les lumineuses grottes du tunnel amaknéastrubien, ressortais dans l'air jeune des plaines du village. Orientant résolument mes pas vers le levant, je me retrouvais bientôt trônant au sommet des falaises; la mer s'étendant à perte de vue.

Plus au nord, partiellement recouvert de brume, se distinguait l'imposante masse de Pandala.

Je me trouvais finalement sur l'île. J'avais traversé le pont sans encombre, ce qu'on ne pouvais dire d'un certain canard.

La brume s'était à présent levée, ne laissant que quelques volutes accrochées aux hautes cimes de la forêt de bambous. Une légère brise terrestre me faisait parvenir une douce mélodie et je partais à sa rencontre.
Celle-ci se faisait de plus plus sonore à mesure que j'approchais du village central, pour exploser littéralement lorsque je rentrais dans son enceinte. L'animation régnait dans les rues et les trocs et marchandages allaient bon train.

Je décidais de ne me pas me mêler à la foule et préférais longer l'extérieur du village jusqu'à son extrémité est. Enfin j'étais arrivé au dojo.

Je rentrais et présentais ma requête au maître. Ne pouvant juger par ma simple allure, il me posa diverses questions auxquelles je dus répondre correctement puisqu'il m'autorisa à rester. Alors que je lui faisait part de mon impatience à suivre son enseignement il m'enjoint à la patience.

Je me retirais donc un coin de la pièce pour méditer. D'autres disciples se présentèrent et j'aidais ceux qui le désiraient, parageant mon maigre savoir avec eux pour me replonger ensuite dans mes réflexions.

Quelques heures passèrent avant qu'un serviteur ne s'approche de moi et me guide à nouveau devant le maître. Celui-ci m'informa que ma prochaine épreuve m'attendant sur les tatamis.

S'y trouvait un robuste pandawa à l'air décontracté mais concentré. Alors que je croisais son regard, montant sur le tatami, je n'y décelais aucune violence, aucune animosité. Bine au contraire, du fond de ses prunelles me parvenait une certaine sérénité.

Le combat débuta... quelle ne fut pas ma stupéfaction de le voir encaisser sans trop de dommages mes coups les plus terribles. Son style exocatique abaissait mes défenses. Je ne savais plus que faire et l'issue de al bataille était dès lors fixée. Son dernier coup fut terrible. Ce n'était pas le coup d'un disciple s'entrainant contre un autre et décidé à le faire abandonner. C'était un coup du destin, guidé par une entité supérieure.

Ce coup me mit les deux pieds dans la tombe et aucun reconfort, pas même celui donné généreusement par Robinho ne pouvait me faire me relever.

Certains pourraient ici contester ma vision des chose mais je leur demande alors d'attendre la suite.

Je libérais rapidement mon âme bien décidé à retourner voir le maître pour lui demadner de m'expliquer ma défaite. Je me retrouvais donc dans le cimetière de Pandala , plutôt peuplé à cette période de l'année, mais les dieux étaient bien décidés à me montrer la voie eux mêmes.

Aussi me renvoyèrent-ils à l'endroit même où je m'étais réveillé de ma défaite contre la fleur. Je comprenais que j'avais refait la même erreur. Deux fois j'avais attaqué un ennemi contre lequel j'étais faible, faible à cause d'un entrainement incomplet à la fois dans mes attaques et dans mes défenses...

Songeant à cette révélation, je refis traverser le monde à mon esprit, ombre ectoplasmique filant comme le paresseux affamé. Je flottais, poussé par une grâce divine, et arrivais finalement devant le phoenix de Pandala, symbole d'immortalité.

J'étais enfin de retour au dojo. Le maître me regarda d'un oeil à la fois inquisiteur et amusé. Il semblait être au courant de beuacoup de choses me concernant et peu enclin à les partager avec moi, mais je mettais ce mutisme sur le compte de la sagesse.

Aussi regagnais-je mon coin de salle où je m'allongeais afin de me remettre de mon périple.


Dernière édition par le Ven 15 Sep - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara - Admin



Féminin Nombre de messages : 363
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: [Par Shoosoka] Pélerinage   Ven 15 Sep - 20:29

Chapitre IV-L'appel




Ainsi couché je ne tardais pas à sombrer dans le sommeil.

Je me trouvais dans le grand bureau qui servait à la diretion de la guilde. Sur le siège d'ébène à heut doissier et peint aux couleurs rouges et or, coiffé comme à son habitude d'un podlard, sa cape rouge soigneuse passé sur l'un des accoudoirs, se tenait mon ancien compagnon de voyage et premier meneur de la guilde.

Lui qui arborait d'habitude un visage confiant, semblait fatigué tout autant que soucieux.

Ce n'était pas la première fois que je pénétrais dans cette salle. Souvent je le trouvais devant la fenêtre, se tenant bien droit et regardant fièrement l'horizon. S'il était assis c'était pour écrire queqlues missives à tel ou tel contact en dehors de notre guilde afin d'être tenu au courant des affaires courantes ou pour donner son avis sur telle ou telle chose.

Jamais je l'avais vu ainsi contemplant la peinture fixée sur le mur opposé, cette peinture sur lesquels les 4 fondateurs de gryffondor étaient réunis.
Je regardais moi aussi la peinture, me perdant un moment dans mes réflexions. Je me remémorais, Gibbeuse, notre aventurière écaflipette qui n'était jamais revenue d'un de ses voyages. Khoaul, récemment parti pour poursuivre sa voie, celle qu'empruntait Gryffondor ne lui convenant plus. Je me remémorais nos premiers combats et mon inutilité totale dans ceux-ci alors que Khoaul s'avançait courageusement dans la mêlée recevant les coups à ma place et soutenu par les familiers de Spoon.



-Shoo, je voudrais te demander un service.
-Je t'écoute.
-Comme tu le sais, les choses ne vont pas fort en ce moment dans la guilde. Notre système éducatif ne fonctionne pas comme il le devrait et nos actes ne répondent pas tous aux valeurs que nous défendont.
-Je ne peux qu'acquiescer.
-Laisse moi finir s'il te plaît. Comme tu le sais, je susi très occupé par la création de notre nouveau gouvernement. Je pensais avoir la force et le temps nécessaire pour continuer de montrer la voie aux Gryffondors mais je m'étais tromper. Je n'arrive pas à redresser la barre et vais être de plus en plus pris par d'autres affaires.


A ces mots je savais quel service il allait me demander... Je commençais déjà à réfléchir à la réponse. D'autres missives m'étaient parvenus et j'avais déjà des engagements qui me liaient. Le choix était difficile. Je m'étais promis de partir en pélerinage afin de réfléchir. Afin de savoir quelle direction j'allais donner à ma vie.

Lors de la fondation de Gryffondor, j'avais un rêve d'école. Je voulais enseigner tout autant qu'apprendre. Seulement il nosu avait fallu à tous apprendre en un premier temps. Nous avions fait des rencontres et nosu étions liés à des amis. Ceux-ci nous avaient rejoints et le statu d'école avait sombré dans l'indifférence jusqu'à ressortir récemment. Mais il était trop tard.

Cependant un autre projet d'école était en train de voir le jour et on me proposait d'y participer. Mon rêve était à portée de main.



- Je te demande de bien vouloir guider les gryffons pendant un temps. Acceptes-tu? Bien sûr nous allons étudier ensembe et maintenant les différents problèmes. Mais j'ai besoin de ta réponse.
-J'accepte -répondis-je en poussant un soupir-.



L'état actuel de la guilde me faisait mal à voir. Certes j'aimais els gens qui s'y trouvaient mais trop peu se sentait assez impliqué pour proposer des changements. Je voyais notre guilde comme plusieurs indiviuds là où elle aurait dû être unie.
Je ne pouvais décemment partir sans leur donner une dernière fois l'occasion de créer une coeur et une âme à leur union.

Ausis fut-il décidé que le choix allait être donné à tous de participer à lélaboration de règles strictes qui régiraient certains actes des Gryffons. Ces règles formeraient un code de l'honneur qui serait le symbole et la signature de la guilde.

Gryffondor allait devenir une guilde active et reconnue oeuvrant pour la paix avec un style unique. Et ce sont ses membres qui allaient décider de ce style.


Dernière édition par le Ven 15 Sep - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara - Admin



Féminin Nombre de messages : 363
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: [Par Shoosoka] Pélerinage   Ven 15 Sep - 20:30

Chapitre V- Un retour temporaire




Je me réveillais le lendemain matin, parfaitement reposé. Je savais qu'un immense travail m'attendait dehors.

Conscient des difficultés que j'allais rencontrer, je sortais sur les marches du donjo. Je restais là debout à fixer l'ouest laissant mon corps se réchauffer sous les rayons du soleil.

Aucun brise ne soufflait. Aucune musqiue, aucun bruit ne se faisait entendre. C'était le calme avant la tempête, et cette tempête, c'était moi qui allais l'initier.

Décidé, je prenais mes affaires et entamait mon voyage de retour. A l'ouest, à Bonta, dans la cité lumière, mon destin m'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Par Shoosoka] Pélerinage   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Par Shoosoka] Pélerinage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pélerinage?
» Grand pèlerinage de Bourges.
» Petite semane en pélerinage sans internet :x
» Pélerinage à Lenton
» [PC] Jeux de bataille spatiale - Revenu de pélerinage :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gryffondor - Le forum :: Le jeu :: Section RP-
Sauter vers: